Le cuir et ses usages

Le cuir et ses usages

Depuis l’origine de l’humanité jusqu’à notre époque actuelle, le cuir s’est toujours adapté et a toujours accompagné nos modes de vies, qu’ils soient traditionnels ou bien plus modernes. Depuis les tenues vestimentaires et leurs accessoires, jusqu’à la sellerie automobile en passant par le mobilier d’habitat, le cuir, comme le bois, a acquit ses lettres de noblesse depuis bien longtemps.

Lisse ou rugueux, doux ou résistant, les types de cuirs sont nombreux. Certains sont connus, d’autres beaucoup moins :

Le cuir de vachette : c’est l’un des cuirs le plus utilisé pour l’équipement mobilier. Il est issu de différents bovins comme le bœuf, la vache, le taureau. Bien que moins soyeux au toucher, le cuir de vachette est le plus solide. Il résiste très bien dans le temps et offre un grain très marqué.

Le cuir de buffle : on le nomme le « diamant noir » car c’est un cuir particulièrement résistant et très robuste. C’est un matériau de très grande qualité qui possède un grain naturel et irrégulier. Côté esthétique, il apporte un côté « craquelé »  avec un relief important.

Le cuir de veau : c’est un cuir caractérisé par sa souplesse et sa douceur dues à la jeunesse de la peau. Il est également beaucoup plus fragile que tous les autres cuirs. On le déconseille aux personnes ayant des enfants et des animaux domestiques. Il possède un grain peu marqué et relativement fin.
Les cuirs italiens se dénomment ainsi du fait de leur provenance (Italie). En effet, en Italie, le travail du cuir est une longue tradition. C’est généralement en Italie (dans des régions telles que Mérano) que de nombreuses tanneries existent encore.  l’Italie est véritablement connue pour sa maroquinerie (sacs, chaussures, équipement mobilier…) ce qui permet de faire perdurer cette tradition du cuir.

Les appellations officielles du cuir

Il existe officiellement plusieurs appellations selon la qualité du cuir et son traitement. Les appellations font parties des critères dont il faut tenir compte pour affiner son choix éventuel d’achat de matière première ou même de produit fini.

Cuir pleine fleur
Le cuir pleine fleur est considéré comme le plus select. Il s’agit de la première couche de l’animal non corrigée. Il conserve sa surface d’origine, ce qui permet de voir le grain naturel de la peau. Il est doux et très agréable au toucher. Il est de belle qualité visuelle mais reste assez fragile.

Cuir fleur corrigée
Le cuir fleur corrigée est un cuir qui a subi un léger ponçage afin d’avoir une surface plus homogène et pour supprimer certaines imperfections. Il peut être teinté et a un aspect assez synthétique.

Croûte de cuir
La croûte de cuir est l’un des cuirs les moins doux au toucher. Elle est moins résistante et moins épaisse que les autres types de cuir. La croûte de cuir est la partie située sur la chair de l’animal. C’est un cuir très bon marché. La raison est simple. Les fabricants le présente comme un cuir mais ce matériau n’a cependant pas droit à l’appellation cuir.

Cuir pigmenté
Le cuir pigmenté possède une pellicule de pigments qui va protéger le canapé des frottements et des rayons du soleil. Ses teintes sont ainsi préservées. Il est très facile à entretenir. Il possède un aspect brillant et une sensation de plastique au toucher. Il est plus homogène mais beaucoup moins authentique que la plupart des cuirs. On lui reproche souvent son aspect glacé !

Cuir vieilli
Le cuir vieilli apporte un aspect ancien au canapé et plus platiné qu’un cuir classique.

Cuir nubuck
Le cuir nubuk est un cuir pleine fleur ou croûte qui a subi un finissage lui apportant un aspect velouté sur l’une des faces. Il est extrêmement doux au toucher mais il faut savoir qu’il vieillit très mal. En effet, il est très poreux et s’encrasse donc facilement. À proscrire lorsque l’on a des enfants.

 

Le cuir et ses usages
Vote : 5 (100%) 1 vote[s]

Share this now :